Dax 40100, Aquitaine, France
+33(0)6 58 03 54 68
pierre@depaninformatique.xyz

Ce guide pourrait bien vous faire maîtriser votre réseau informatique local.

Rapidité et réactivité, Efficacité, Savoir-faire et expérience : 06 58 03 54 68

Ce guide pourrait bien vous faire maîtriser votre réseau informatique local.

réseau informatique local

réseau informatique local : Première partie

Il est souvent important pour de multiples et diverses raisons de bien connaître son réseau informatique local ainsi que les adresses ip attribuées aux machines qui composent ce réseau. C’est ce que nous allons apprendre à faire à travers ce guide.

La première chose à faire, lorsque l’on parle de réseau est de savoir ce qu’est une adresse ip :
C’est l’adresse unique de chaque machine sur un réseau qu’il soit local ou non cette adresse doit être unique. C’est cette adresse qui va permettre à deux machines de communiquer. S’il y a donc deux machines portant la même adresse. Le facteur, pour utiliser une comparaison, ne va pas savoir à quelle adresse apportée le message. Il va donc y avoir ce qu’on appelle un conflit d’adresse ip. Ce qui aura pour résultat que le message ne sera pas délivré. Le réseau fonctionnera mal.

Deuxième point important. Il faut faire la différence entre une adresse ip statique (c’est-à-dire fixe qui ne change pas) attribuée manuellement et une adresse ip dynamique avec un bail attribuée automatiquement par un serveur DHCP qui va changée selon la durée du bail.

Voilà les trois ou quatre notions essentielles à connaître lorsque l’on veut mieux maîtriser son réseau informatique local.
Ensuite, il va falloir que vous appreniez à ouvrir le CMD qui permet de faire des lignes de commandes vous permettant d’écrire des lignes de commandes importantes que tous les techniciens connaissent par cœur. Pour savoir où se situent chaque machine sur le réseau.

CMD

Donc tout d’abord pour ouvrir le CMD il faut faire comme ceci (valable uniquement pour Windows 10):
1) Clique droit sur l’icone Windows en bas à gauche de votre écran.
2) Clique gauche sur rechercher
3) Ecrire CMD dans la barre de recherche. Je l’ai écrit en majuscule mais rien ne vous empêche de l’écrire en minuscule.
4) Clique droit sur Invite de commandes puis clique gauche sur Exécuter en tant qu’administrateur. Comme sur l’image ci-dessous :

cmd-administrateur-depaninformatique

cmd-administrateur-depaninformatique

Vous devez juste après arriver sur la fenêtre d’invite de commandes. Comme celle-là :

invite de commandes administrateur

invite de commandes administrateur

C’est dans cette fenêtre que vous allez pouvoir taper toutes vos commandes qu’elles concernent le réseau ou pas. Il est important de se sentir à l’aise avec cette fenêtre car elle permet de faire tout un tas de choses et de résoudre tout un tas de problèmes que vous ne pourriez pas résoudre autrement. Personnellement j’ai mis un raccourci sur ma barre de lancement rapide de mon ordinateur de manière à l’atteindre facilement et à l’avoir sous la main constamment.

2019-07-21 09_48_19-

accès cmd barre d’accès raide

Première ligne de commande :

Ensuite nous allons pouvoir taper notre première ligne de commande et expliquer son résultat du moins dans les grandes lignes les plus importantes qui nous concernent. Donc dans votre fenêtre toute noire : On peut changer la couleur de la fenêtre et la couleur de la police dans l’onglet propriétés si vous cliquez droit sur le bord blanc de la fenêtre là où il y a écrit Administrateur : Invite de commandes. Donc dans cette fenêtre on va taper la ligne de commande suivante :

ipconfig /all

Nous allons voir le résultat et expliquer un peu tout ça pour que ça vous paraisse moins barbare.

ipconfig-depaninformatique

ipconfig-depaninformatique

 

Décortiquons ligne par ligne ou presque :

Cette ligne est la première ligne avec notre ligne de commande que je viens de vous apprendre et qui a permis d’avoir tout le reste :

C:\WINDOWS\system32>ipconfig /all

Adresse physique . . . . . . . . . . . : 90-1B-0E-3F-33-06 :

Cette ligne nous donne l’adresse physique de notre carte réseau. Chez moi ma carte réseau est donc la carte Ethernet Ethernet. Cela mérite une petite explication : Je travaille sur une toure sur laquelle je n’ai pas encore installé le wifi. Mais si j’avais le wifi j’aurais une deuxième carte sans-fil avec une deuxième adresse physique que l’on appelle également adresse mac. C’est également une adresse unique tout comme l’adresse IP mais celle-ci représente un composant de votre machine. En l’occurrence ma carte réseau. C’est un peu la plaque d’immatriculation de votre composant. Vous ne trouverez jamais deux adresses physiques ou mac identiques. De même vous ne trouvez jamais deux voitures avec la même plaque d’immatriculation. On verra par la suite pourquoi c’est important.

DHCP activé. . . . . . . . . . . . . . : Non :

Si vous vous souvenez bien en début de ce tuto je vous ai parlé de serveur DHCP (hou là là c’est quoi ce truc compliqué !!??). Rien d’effrayant, rassurez-vous ! ¨Pour rappelle, c’est le serveur qui sert à distribuer les adresses IP des machines sur son réseau automatiquement. Rappelez-vous différence entre réseau statique et dynamique. On voit bien ici que mon serveur DHCP n’est pas actif sinon il y aurait écrit Oui au bout de la ligne et pas Non. Petite question : à votre avis où se trouve ce serveur DHCP ? Mais dans votre box évidemment. Cette box (que l’on appelle box en France) est en fait un routeur. C’est le vrai nom qu’il devrait porter et c’est comme ça qu’on l’appelle, très justement, en Espagne. Comme tous les routeurs votre box a une fonction DHCP que vous pouvez décider d’activée ou de désactiver. On verra ça un peu plus loin.

Je vais passer les deux lignes suivantes car le but de ce guide n’est pas de faire de vous des experts mais plutôt de vous apprendre à comprendre votre réseau et à pouvoir le manipuler si nécessaire.

Adresse IPv4. . . . . . . . . . . . . .: 192.168.1.1(préféré) :

Voici la ligne qui nous permet de connaître l’adresse IP de notre machine. C’est bien sûr l’adresse de la machine sur laquelle vous êtes entrain de travailler. Et sur laquelle vous avez ouvert votre cmd. C’est cette adresse que j’ai attribuée manuellement puisque le DHCP n’est pas actif. Nous verrons plus loin dans ce tuto comment attribuer manuellement une adresse IP à votre ordinateur.

Si je décortique un tout petit peu cette adresse IP, le plus important à savoir est que les trois premiers numéros correspondent à votre réseau et le quatrième et dernier chiffre ou numéro correspond à votre machine. Ce qui veut dire que mon ordinateur porte le numéro 1 de mon réseau. Mon réseau commence donc à l’adresse 192.168.1.0 (C’est l’adresse réseau) et fini à 192.168.1.255 (c’est l’adresse broadcast). Il ne faut jamais utiliser l’adresse réseau ou broadcast pour l’adresse IP d’un ordinateur ou d’une machine quelconque sur un réseau.

Certains, souvent chez Orange, trouveront une adresse IP du style 192.168.0.xx

Masque de sous-réseau. . . . . . . . . : 255.255.255.0 : Je ne vais pas m’attarder sur cette ligne plutôt faites pour les professionnels de l’informatique. On l’utilise surtout pour créer des sous-réseaux mais ce n’est pas notre propos ici.

Passerelle par défaut. . . . . . . . . : 192.168.1.254 :

Cette ligne est très importante car c’est elle qui vous renseigne sur l’adresse IP de votre box donc de votre routeur qui détermine votre réseau local informatique. Si vous avez lu ce tuto entièrement. C’est cette adresse IP que vous allez taper comme une url dans votre navigateur pour rentrer dans votre box ou routeur pour pouvoir désactiver votre DHCP par exemple. Vous remarquez quelle porte bien le numéro 254 et non 255. 254 étant le dernier numéro que l’on peut attribuer à une machine sur un réseau sans sous-réseau. On l’appelle passerelle car c’est votre routeur qui permet de faire communiquer le WAN (World Area Network) avec votre LAN (Local Area Network) ou réseau informatique local. Soit plus simplement internet avec votre réseau à la maison ou au bureau.

Chez Orange, vous trouverez souvent la passerelle sous cette forme : 192.168.0.1 Certains préfèrent attribuer l’adresse IP du routeur comme la première adresse du réseau d’autres préfèrent lui donner la dernière adresse du réseau. Ce qui est également ma préférence. Mais cela est juste une question de choix. Vous pourriez aussi bien lui attribuer n’importe quelle adresse du réseau du moment qu’elle est unique.

Serveurs DNS. . .  . . . . . . . . . . : 192.168.1.254       8.8.8.8 :

On en arrive au DNS qui est également un serveur tout comme le DHCP se trouvant dans votre box ou routeur. J’ai rajouté manuellement 8.8.8.8 en DNS secondaire car c’est un DNS publique de Google. Pour info le serveur DNS (Domain Name Server) sert à traduire des adresses écrites ou url telles que https://www.depaninformatique.xyz en adresses IP et vice versa. Sans DNS les serveurs sur lesquels sont hébergés les sites internet ne pourraient pas comprendre que vous voulez le consulter. Vous n’auriez donc pas internet.

Nous verrons ensuite (Dans un prochain tuto ou guide) comment passer précisément d’un réseau dynamique à un réseau statique et pourquoi le faire. Si ce tuto vous a plu n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons de partage ci-dessous.

Suite (Deuxième partie) : Réseau informatique local Applications

 

 

Une réponse

  1. […] internet le WAN et chez vous le LAN. Mais nous avons déjà vu tout ça dans la première partie de cet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Défiler vers le haut
107 Partages
Partagez106
Tweetez
Enregistrer1
Partagez
Partagez